La raison pour laquelle il faut arrêter de rechercher la perfection

La raison pour laquelle il faut arrêter de rechercher la perfection

La perfection: État de quelqu'un, de quelque chose qui est parfait en son genre  / Qualité de l'esprit ou du corps portée au plus haut degré 

Autant dire que personne n’atteint la perfection. On peut tendre vers.. mais l’incarner cela serait considérer qu’il n’y plus d’étape pour évoluer dans sa vie et qu’on pourrait ne jamais s’améliorer.

Dès notre enfance, le concept de la perfection s’impose à nous : être un enfant gentil, pas trop agité, qui est poli, qui travaille bien à l’école, qui est compétent dans ses activités extra-scolaires… Nous arrivons dans une forme d’exigence. Mais une exigence pour qui? Pour quoi ?

A y regarder de plus près, la perfection reflète en réalité la peur de l’échec, la peur d’accepter que quelque chose ne se passe pas comme nous l’avons prévu. On a donc du mal à sortir des sentiers battus et de sa zone de confort.

Lorsque nous grandissons, et d’autant plus en tant que femme, la société nous impose de manière surnoise à être parfaite à tout point de vue : 

Nous devons être 

  1. des femmes épanouies au travail avec une carrière ambitieuse;
  2. des mères formidables qui ont le temps de préparer des repas home made et d’être dans l'immersion de l’éducation positive; 
  3. des conjointes sexy…

C’est cette recherche d'équilibre permanent qui nous pousse dans les travers de notre charge mentale. 

Et si tout simplement, on considérait qu’à certains moments de notre vie nous pouvons donner la priorité à un seul chapitre. Finalement, nos priorités évoluent et nos envies aussi. 

Tal Ben-Shahar, ancien professeur à Harvard et spécialiste de la psychologie positive, explique dans son célèbre cours sur le bonheur, que la perfection ne nous rendra pas plus heureux, car l’exigence qu’on se pose à soi-même sera plus un frein qu’un moteur. Il préfère parler d’optimisme, pour lequel l’échec fait partie de l’apprentissage, où l’émotion a toute sa place et où la réussite doit être définie avec des critères réalisables.

Essayons d’apprendre de nos expériences…

Identifier une situation pour laquelle vous n’avez pas atteint pas l’objectif que vous vous étiez fixé: 

  1. En quoi cela a été une expérience ?
  2. Quelle a été votre émotion à ce moment précis ? 
  3. Quelle image sera renvoyée de vous ?
  4. Avec du recul, auriez-vous pu faire autrement ?
  5. Qu’en avez-vous retenu ?
  6. Cela a-t-il changé votre vie ?


Livre de Tal Ben-Shahar L’apprentissage du bonheur, Pocket, 2011.

❤Suivez l'actualité de BFLOW sur Instagram